Un docteur de l’Académie de Berkeley confirme que nous ne mourrons pas du cancer mais de la chimiothérapie

Des statistiques récentes ont malheureusement démontré qu’un homme sur deux et qu’une femme sur trois peuvent développer un cancer au cours de leur vie.

Cette vérité est encore plus difficile à accepter lorsqu’on se rend compte que la manière dont on « traite » cette maladie est non seulement inefficace mais qu’elle rend aussi les symptômes plus graves.

En effet, selon le Dr. Hardin B. Jones de l’Université de Berkeley, ancien professeur de physique médicale et de physiologie à l’Université de Californie, Berkeley, la chimiothérapie ne marche pas. En réalité, il précise même que c’est une arnaque.

Un quart de siècle d’études

Durant ses 25 ans d’études, il est arrivé à la conclusion que la chimiothérapie a plus d’effets négatifs que positifs sur les patients atteints du cancer. Et cette prise de conscience a poussé Dr. Jones à dénoncer l’industrie milliardaire du cancer.