Découvrez comment cette femme a perdu 45 kilos devenant la star d’instagram

Roxie McGillberry, une mère au foyer de 24 ans, mesurant 1, 77 mètres et pesant 142 kilos a réussi à perdre du poids en changeant ses habitudes de vie. Son témoignage a fait le buzz sur Instagram.

Chez moi, tout tourne autour de la nourriture. Mes parents font du surpoids. J’ai pris quelques-unes de leurs mauvaises habitudes, comme manger du gâteau au petit-déjeuner et consommer beaucoup d’aliments frits, mais très peu de fruits et légumes. Je ne me maîtrise pas, alors je pouvais manger tout un sac de croustilles. En fait, je mangeais au point de me sentir malade.

Aussi fou que cela puisse paraître, je n’ai jamais pesé moins de 91 kilos depuis mes 13 ans. A l’école, j’étais la plus grosse de ma classe de 50 élèves, alors je n’étais pas très bien traitée. Je n’ai jamais pratiqué de sport par ma propre volonté. J’étais une enfant très paresseuse, et ce, jusqu’à l’âge adulte.

Mon surplus de poids a vraiment affecté ma vie. Je ne pouvais pas porter des chaussures à lacets parce que c’était trop difficile pour moi de me pencher pour les attacher. Les enfants me pointaient parfois du doigt en disant des choses blessantes.

A mon mariage, en 2013, je pesais 142 kilos. Un soir, mon mari et moi sommes allés au restaurant avec notre petite fille d’un an. Elle échappait constamment son jouet sur le plancher. Je me penchais donc à répétition pour récupérer son jouet, mais chaque fois, je risquais de tomber au sol. Cela m’embarrassait car je savais que si je tombais, tout le monde me regarderait. Je me suis donc dîtes que je devais faire quelque chose.

Cette semaine-là, mon mari et moi avions commencé à s’entraîner dans une salle de sport, quatre fois par semaine, et ce, à raison d’une ou d’une heure et demie par jour. Cela peut sembler intense pour une personne qui commence à peine à s’exercer dans le but de perdre du poids, mais j’étais tellement terrifiée par l’idée de mourir et d’avoir le diabète ou une maladie liée à l’obésité si je ne changeais pas mon mode de vie que cette crainte m’a poussée à travailler sur moi d’une manière très exigeante.

Etant donné le fait que mon surplus de poids risquait d’endommager mes genoux si je courais, mes séances d’entraînement se résumaient généralement à la marche, le vélo et le X-trainer, puis j’ai commencé à lever des poids. Je suis ainsi devenue plus forte, ce qui m’a permis d’accomplir des tâches quotidiennes et plus particulièrement de pouvoir me pencher pour prendre ma fille.

Auparavant, j’avais essayé de suivre un régime, mais celui-ci s’était totalement retourné contre moi parce que je ne mangeais que des salades et pas suffisamment de protéines pour être rassasiée. Cette fois-ci, j’avais donc décidé d’être moins stricte à propos de mes choix nutritionnels, tout en m’assurant de peser chaque portion que je mangeais.

J’ai aussi commencé à cuire le poulet plutôt que de le frire, à éliminer les boissons sucrées que je buvais de manière excessive chaque semaine et à consommer des pâtes de blé entier, du pain et du riz brun. J’ai aussi pris l’habitude de boire un grand verre d’eau après chaque repas pour envoyer un signal à mon cerveau afin qu’il comprenne que j’étais rassasiée. Vouloir perdre du poids est un véritable défi mental.

Lorsque j’ai commencé à perdre du poids, j’ai publié des photographies où on me voyait m’entraîner ou manger sainement sur mon compte Instagram. Avec le temps, mon flux a attiré plusieurs adeptes. Ils sont désormais au nombre de 8 000. Cela me rend heureuse de pouvoir aider et inspirer les autres.

Je pèse aujourd’hui 98 kilos. Je suis impatiente de peser moins de 90 kilos pour la première fois depuis près de 10 ans. Je n’ai aucunement l’intention de reprendre mes mauvaises habitudes.

Ma perte de poids fut une récompense à la fois physique et mentale. Autrefois, je souffrais d’anxiété et de dépression, mais je me sens tellement bien maintenant. De plus, le fait d’être allée à la salle de sport avec mon mari fut bénéfique pour notre mariage, car ces activités physiques ont rendu notre union plus forte.

Nous aimons le temps que nous passons ensemble. Cela nous rend plus confiant. Depuis que j’ai perdu près de 45 kilos, j’apprécie également le fait d’être vraiment plus endurante. Je ne suis pas encore en mesure de courir un kilomètre, mais j’y travaille et je suis vraiment reconnaissante de pouvoir courir à nouveau.

Je vous conseille trois choses. Tout d’abord, permettez-vous de manger moins sainement une fois par semaine. Ce peut être lors d’une fête d’anniversaire ou pendant un repas au restaurant avec votre mari, par exemple. Gardez tout de même en tête qu’après ce petit écart, vous devrez retourner sur le droit chemin. Deuxièmement, pesez-vous tous les jours. Le poids des femmes peut varier en fonction de leurs hormones.

J’essaie donc de me peser le plus souvent possible afin de savoir si je suis toujours sur la bonne voie. Enfin, mesurez les différentes parties de votre corps avant de commencer à perdre du poids. Puisque ces mesures changeront avec le temps, vous serez fascinée par les modifications subies par votre corps, ce qui vous motivera à travailler davantage.